5 astuces pour choisir l’appartement partagé parfait


colocation, appartement partagé

Trouver un appartement pour se sentir à l’aise en compagnie de personnes avec qui l’on vit pour la première fois n’est pas une tâche facile.

Après les vacances d’été, il est temps de se concentrer et de commencer à chercher une chambre à louer. Ces conseils vous aideront à choisir l’appartement partagé parfait :

Ayez les mêmes intérêts que vos colocataires

Bien que les appartements en colocation intergénérationnelle soient une grande expérience, la vérité est que les propriétés louées à plusieurs locataires sont généralement habitées par des personnes dans une tranche d’âge étroite, pratiquement à un ou deux ans d’écart.

Cela permet d’éviter les problèmes de cohabitation liés surtout au bruit ou aux relations sociales.

De l’ordre dans le chaos de la colocation

Chaque fois que les gens parlent d’appartements en colocation, ils pensent à des maisons mal entretenues, dans lesquelles la propreté de la salle de bains est remarquable par son absence et personne ne se soucie de la pile de vaisselle… Rien n’est plus faux.

En général, il y a un certain nombre d’accords sur qui fait quoi chaque semaine. Il est important que nous nous interrogions sur la répartition des tâches et que nous soyons prudents s’il n’y a pas de règles claires à cet égard.

Le squatter accidentel de l’appart en colocation

Il arrive qu’un(e) ami(e) d’un des locataires se promène dans la maison comme un colocataire mais sans payer.

Le petit ami ou la petite amie d’un des habitants de la maison qui y dort chaque nuit. Il est important que vous sachiez si vos prochains colocataires pensent qu’il est acceptable que la maison devienne une sorte refuge chaque week-end.

Les dépenses d’approvisionnement en eau, norriture et en électricité pourraient monter en flèche.

Un loyer proportionnel entre chaque colocataire

Lorsque le dernier arrive dans un appartement partagé, les meilleures chambres sont généralement occupées par les anciens locataires.

La plus petite chambre à coucher, à l’intérieur et dans laquelle vous pouvez entendre les bruits des tuyaux fait la différence par rapport au reste des pièces privées, il est donc parfaitement normal de demander aux autres habitants de la maison une répartition plus proportionnelle du loyer, car ce qu’ils vous offrent est loin d’être le même que ce qu’ils ont.

La première impression du logement en colocation

Imaginez que vous ayez trouvé un appartement près de l’université ou de votre lieu de travail. De plus, ce dernier dispose de toutes les commerces de proximité et est à un prix adéquat. Mais lors de la visite, quelque chose coince.

Peut-être l’attitude des locataires pendant l’entretien vous fait-elle soupçonner qu’ils vous cachent quelque chose parce qu’ils répondent par des approximations.

Faites confiance à votre intuition et cherchez autre chose, surtout si vous voyez que le temps passe et que la chambre est encore annoncée sur Internet à la recherche de quelqu’un pour la louer.

5/5 - (2 votes)