Quels sont les risques et les avantages d’investir dans une SCPI d’entreprise ?


scpi

Investir dans une SCPI d’entreprise (Société Civile de Placement Immobilier) rend accessible mais de manière indirecte le marché de l’immobilier professionnel à des particuliers en raison d’un ticket d’entrée moins élevé qu’un investissement direct.

Mais il ne s’agit pas là du seul avantage de ce produit d’investissement ! Il  importe également de bien comprendre les risques qui en découlent afin de ne pas commettre d’erreur. Vous en apprendrez davantage dans cet article.

Quels sont les atouts à investir dans une SCPI d’entreprise ?

Les locataires choisis sont des entreprises publiques ou privées tous secteurs et tailles confondus, ce qui peut rassurer les investisseurs. Ils signent un bail commercial ou professionnel (cas des professions libérales) avec la société de gestion. Les baux ont respectivement une durée de neuf ans (sauf en cas de résiliation triennale) ou de six ans, ayant pour effet de constituer une meilleure visibilité sur les revenus locatifs potentiels futurs.

Les épargnants peuvent se constituer des revenus complémentaires pour la retraite grâce au versement de dividendes escomptés. L’achat de parts de SCPI peut notamment se faire au comptant, idéal lorsque l’on souhaite percevoir des revenus potentiels immédiats.

Dans le cas où l’épargnant exerce une activité professionnelle  et souhaite préparer sa retraite, l’achat des parts en démembrement temporaire est intéressant. Le prix d’acquisition des parts de SCPI, décoté par rapport à une acquisition en pleine propriété, est fonction d’une clé de répartition déterminée par la durée du démembrement et les distributions escomptées. Ainsi, pendant la durée du démembrement :

  • l’usufruitier est le seul à percevoir les revenus distribués par la SCPI pendant la durée du démembrement.
  • le nu-propriétaire bénéficie d’une décote à la souscription des parts de SCPI cependant, il ne perçoit aucune distribution de la part de la SCPI pendant la durée du démembrement. Par ailleurs, il n’est imposé ni au titre des revenus, ni des plus-values, ni de l’IFI (sauf en cas de succession). A la fin de la période du démembrement, il jouit de la pleine propriété et commence à percevoir les dividendes potentiels.

L’accès indirect au marché immobilier professionnel est facilité pour les petits épargnants. Il faut en effet souvent compter plusieurs dizaines ou centaines de milliers d’euros pour investir dans l’immobilier en direct tandis que l’acquisition des parts de SCPI s’effectue à hauteur de quelques centaines ou milliers d’euros seulement.

Le risque locatif est mutualisé grâce à la détention par la SCPI de plusieurs biens immobiliers  (entrepôts, établissements de santé, bureaux, établissements d’éducation,…) dans des secteurs d’activité et des zones géographiques diversifiés. Il est par exemple possible d’opter pour une SCPI européenne qui investit en France et à l’étranger (zone euro principalement)Au 31 décembre 2018, les bureaux représentaient 62,94% des actifs des SCPI selon l’ASPIM.

Quels sont les risques à prendre en compte ?

Comme pour tout investissement, le risque zéro n’existe pas. Voici la liste non exhaustive des risques que présente la SCPI:

  • Une baisse des revenus locatifs peut survenir notamment en période de conjoncture économique défavorable et, en conséquence d’une réduction du taux d’occupation financier (TOF). Cela peut également découler d’une baisse du montant des loyers versés ou du non versement des ceux-ci.
  • Le capital investi dans une SCPI n’est pas garanti. En effet, la valeur de la SCPI évolue en fonction du marché de l’immobilier. Cela signifie que sa valeur évolue au fil du temps, en fonction des changements connus par le marché immobilier.
  • La SCPI est un placement qui doit s’inscrire sur le long terme (au minimum entre 8 et 10 ans). Il importe de n’investir que les sommes que vous n’aurez pas besoin d’utiliser avant des années.
  • La SCPI n’étant pas un produit coté, elle présente une liquidité moindre comparée aux actifs financiers (actions, obligations, etc.), la revente des parts prend du temps. En effet, la société de gestion doit trouver une contrepartie. Le manque de liquidité peut donc représenter un inconvénient pour les SCPI.

Il est à noter que ce secteur bénéficie d’un cadre réglementaire. L’Autorité des marchés financiers délivre un agrément aux sociétés de gestion pour gérer des SCPI ainsi qu’un visa pour la mise sur le marché des SCPI.

Pourquoi se fier à une société comme Sicavonline pour votre investissement ?

Sicavonline existe depuis plus de 20 ans. Cette société s’est spécialisée dans les produits d’investissement et propose aujourd’hui des SCPI d’entreprise et des SCPI fiscales.

Mais d’autres offres sont également proposées telles que les produits d’épargne et placements financiers: assurance vie, PEA, PEA-PME et compte-titres.

SICAVONLINE
Société anonyme au capital de 11 301 804 euros
Siège social : 50 place de l’Ellipse – CS 50053 – 92985 Paris La Défense Cedex – RCS de Nanterre n° 423 973 494 – N° TVA INTRACOMMUNAUTAIRE : FR 40423973494

Prestataire de Services d’Investissement agréé par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution sous le numéro 19253.

Société de courtage en assurance et intermédiaire en opérations bancaires et services de paiement, inscrite à l’ORIAS sous le numéro 18001256, www.orias.fr.